Money, money, Simply money

Le projet SIMPLY, lancé en mars 2020, annonçait la nécessité de :

  • Simplifier durablement nos modes de fonctionnement
  • Améliorer notre compétitivité
  • En s’appuyant sur une approche de co-construction impliquant chacun d’entre nous

Mais que nous annonce-t-on pour 2022 ?

19 projets de réorganisation ont été présentés en CSE fin décembre 2021 avec 419 suppressions de postes annoncées sur Clermont Ferrand. Et que constatons nous ?

Quel sens donner à tout cela ? Comment un salarié dont le poste va être supprimé, qui n’a aucune certitude d’en trouver un autre au sein de l’entreprise peut-il se sentir heureux et engagé de travailler pour Michelin à Clermont Ferrand ? N’y-a-t-il pas une forme de perversité lorsque le système va jusqu’à demander aux salariés de couper eux-mêmes la branche sur laquelle ils sont assis ? Comment peut-on nous faire croire que rêver de 2050 peut être la solution ?

Nous vivons au quotidien une injonction contradictoire : nous créons la valeur, une valeur qui sera encore historique pour 2021. Notre engagement sera salué dans les discours de commentaire des résultats. Mais dans les actes, l’entreprise nous enjoint à être plus productifs en inventant nous-mêmes les façons d’y parvenir, à nous adapter au-delà du raisonnable et à quitter le groupe Michelin.  

Jusqu’où les salariés pourront-ils supporter la pression ?

La CFE-CGC rappelle chaque jour que ce sont les salariés Michelin qui font la valeur de l’entreprise. Rejoignez-nous pour défendre ensemble des conditions de travail acceptables et une juste reconnaissance du travail que nous accomplissons pour cette belle maison. INDIGNEZ VOUS , adhérez à la CFE-CGC, c’est anonyme et très accessible. Plus nous serons nombreux, plus notre voix portera.

Une réponse à “Money, money, Simply money”

  1. FL63 dit :

    Des pulse check sont lancés, que chacun s’exprime de façon factuelle sur ceux-ci, ça aidera l’entreprise à comprendre qu’il n’y a pas vraiment de simplification…! Pire que la complexité liée aux suppressions de personnel est bien là !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.