Vos élus CFE-CGC et Sud mobilisés pour sauver les comptes du CSE de Clermont

La CFE-CGC et SUD ont été élus en juin 2023 pour représenter les salariés au CSE Michelin de Clermont-Ferrand. Nous avons remplacé une coalition CFDT et CGT.

Dès notre prise de poste, nous avons fait le bilan financier annuel du CSE.

A notre arrivée en juin 2023, la situation était inquiétante avec un déficit prévisionnel de plus d’1,3 millions d’euros. Nous avons décidé de mettre en place des actions correctives fortes dès le mois de juin. La nouvelle équipe a travaillé sans relâche pour limiter le devers du budget avec notamment un travail sur les comptes à terme.

–> Ces efforts ont permis de réduire le déficit à moins de 900 000 euros. Une baisse de près d’un tiers du déficit.

Nous sommes fiers de ces efforts et c’est pourquoi nous votons pour la validation des comptes du CSE au titre de l’année 2023.

Néanmoins nous sommes inquiets et restons mobilisés pour encore réduire le déficit. Des actions correctives sont en cours mais l’effort de redressement prendra plusieurs années. Il ne serait pas raisonnable pour un CSE de vivre au-dessus de ses moyens pendant trop longtemps, même si les réserves budgétaires actuelles nous permettent de préserver le mode de fonctionnement du CSE de Clermont-Ferrand.

13 réponses à “Vos élus CFE-CGC et Sud mobilisés pour sauver les comptes du CSE de Clermont”

  1. Marc dit :

    Je regarde un peu les différentes communications sur ce sujet et je vois que votre approche est beaucoup plus sérieuse que d’autres.
    En effet on ne peut pas dépenser pour dépenser votre approche avec un objectif de réduire le déficit , mais les erreurs faites par l’organisation syndicale concurrente mettra des années pour être résorbé. Comment sous prétexte d’avoir des réserves faut il dépenser sans compter
    Heureusement que la cfe cgc est meilleur gestionnaire car vous collègues qui était à la tête du cse aurait fait disparaître celui ci en 10 ans . Toute personne responsable préfère pérenniser le cse plutôt que de financer des voyages qui détruises notre planète….merci de ce que vous faites au service des salariés et en responsabilité

  2. Alex dit :

    Je préfère votre approche plus responsable que celle de la mandature précédente, sous couvert de soit disant mettre en avant les offres salariés la précédente mandature à utiliser le vieille adage il est plus facile de dépenser l’argent qui n’est pas a vous

  3. Michelin63 dit :

    Bonjour,

    L’offre concernant le centre de loisirs désavantage encore certaines categories à qui on demande constamment de payer sans avoir aucune aide
    Avant on avait le droit a 8 euros pour une journée centre de loisirs. Aujourd’hui, on doit payer la journée plein pot concernant le centre de loisirs (car indexé au revenu CAF) et en plus maintenant on se retrouve à avoir une aide qui est plafonné à environ 20% par jour sachant qu’apres 6 ans, il n’ya aucune defiscalisation au niveau des impots.

    • admin CFE-CGC dit :

      Bonjour, en 2024, le CSE a fait le choix d’attribuer l’aide en fonction du QF pour être en cohérence avec le reste de nos offres soit de 20 à 50 % selon votre tranche. L’aide maximum donnée reste quant à elle de 8 € par unité (journée ou demi-journée) et par enfant. L’aide est attribuée pour un maximum de 60 unités sur l’année civile soit du 1er janvier au 31 décembre. Cette participation s’applique pour les enfants de 3 à 16 ans. Notre contribution vient en complément des aides de la CAF.
      Merci de l’intérêt porté à notre CSE. Nous sommes à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

  4. Jean Braye dit :

    C’est probablement pas le coût de la très mauvaise plateforme Emiles qui pèse sur les résultats. Enfin je l’espère.

    • admin dit :

      Bonjour Jean,
      Non en effet ce n’est pas lié à la plate-forme Emiles mais bien à des choix discutables de la précédente mandature (voir notre article).

  5. Voltaire dit :

    Bonjour, j’ai regardé un peu les comptes des années précédentes et si j’ai bien compris, ce déficit est assumé car il s’agissait de dépenser les excédents de 2020-21 (années Covid).
    Plutôt que nous annoncer la rigueur, je trouverais plus pertinent de faire une analyse des besoins des salariés : l’offre Magalogue est certes vertueuse, mais elle a un coût important, de surcroit qui n’ampute pas les plafonds vacances / loisirs des bénéficiaires.
    Ce n’est pas très équitable.

    Tout le monde cotise au CSE, mais l’offre est assez curieusement répartie entre les différents domaines.
    Pourquoi ne pas faire un sondage sur l’attente des salariés ?
    Entre la culture, les vacances, les week-ends Magalaogue, les enfants…
    Voire même, pourquoi pas permettre un peu plus de flexibilité au salarié en début d’année en proposant des « persona » ?
    Les outils informatiques 2024 le permettraient facilement et ce serait une occasion de responsabiliser chacun sur ce qu’il souhaite faire de son CSE.

    • admin CFE-CGC dit :

      Bonjour,
      En premier lieu merci de l’intérêt porté a votre CSE et à ses comptes.
      Concernant l’analyse des besoins, c’est une bonne idée mais vous devez savoir que votre CSE ne se résume pas à un distributeur d’offres ou d’argent. L’ensemble de nos propositions s’inscrit dans un projet pour notre CSE. (Projet disponible sur notre site.)
      Il n’est pas exact d’écrire que tout le monde cotise au CSE, puisqu’il s’agit d’une dotation versée par l’entreprise. Il s’agit d’un cadre légal dans lequel travaillent vos élus, élus pour lesquels vous vous exprimez lors des élections professionnelles tous les 4 ans. Vos élus sont en place pour faire des choix dans le respect des valeurs portées par le CSE Michelin et avec le souci de gestionnaires responsables.
      Ceci va au-delà d’une volonté consumériste et individualisée. Nous souhaitons au travers de votre CSE affirmer les valeurs du vivre ensemble et du lien social dans lequel nous croyons profondément.

  6. BOUDOT Frédéric dit :

    un retour à la fois rassurant sur la gestion mais encore inquiétant sur le délai à retrouver des comptes à l’équilibre.

  7. Florian dit :

    Comment est-ce possible pour un CSE d’être autant en déficit alors que très franchement les services proposés sont absolument ridicules quand on compare à d’autres entreprises de taille similaire ?

    • admin CFE-CGC dit :

      Bonjour Florian,
      L’ensemble de nos offres ont été réfléchies au-delà de la simple consommation. Nous couvrons une large offre d’activités tant au niveau des vacances Adultes et Famille, des activités spécifiques pour les enfants, mais aussi des loisirs et de la culture .
      Nous sommes très souvent benchmark pour d’autres CSE sur la qualité de nos propositions, (exemple le CSE Evasion…) .
      Visiblement nos propositions ne correspondent pas à vos attentes, nous le regrettons mais cette appréciation reste très subjective et heureusement peu partagée.
      Pour conclure et comme vous le savez certainement, nous travaillons nos offres avec la dotation de l’entreprise. C’est le cadre qui décide de nos offres. Si vous avez des exemples précis de nouvelles offres à nous soumettre, n’hésitez pas à revenir vers nous en mp.

  8. Alex dit :

    bonjour quand je vois votre article je suis inquiet quand a l’avenir de notre CSE en effet si je comprends bien l’ancienne mandature a dépensé sans compter. j’ose imaginer que nous avions de l’argent de coté, néanmoins même si en tant que salarié j’aimerai avoir plus d’offre, je suis aussi responsable et j’aspire que dans 30 ans notre CSE existera encore au moment de mon départ en retraite.
    Je vois que la nouvelle direction a travaillé à réduire cette déficit et cette gestion saine est un signe de pérennité pour notre CSE.
    Au passage je suis sensible à notre planète très belle initiative que le compteur carbone.

    • admin CFE-CGC dit :

      Tout d’abord, merci pour votre commentaire encourageant sur les choix que nous faisons. Certains sont difficiles, effectivement nous avons hérité d’une gestion inconsidérée pendant deux ans avec une autre organisation syndicale. Avec l’ensemble des équipes et la gouvernance CFE-CGC SUD nous travaillons à la fois à pérenniser nos offres, à leur donner du sens (telle la prise en compte de l’ empreinte carbone). Tout ceci avec une gestion responsable et réfléchie .
      Merci de votre soutien et à très vite au CSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *