Lettres « En toute transparence » de BASSENS

Voici les lettres de Bassens :

Pour 2022, la CFE CGC porte le message auprès de la direction pour orienter le rattrapage d’octobre (cible 100%) et les cours d’années, afin que les oubliés de 2020, 2021 et 2022 (ceux qui ont eu moins que l’inflation les 3 ans) soient reconnus, à travers les augmentations de salaire, à hauteur de leur implication.

Pour 2023, face à cette analyse, il nous semble prioritaire :