Télétravail : RDV manqué

Le télétravail présentait une belle opportunité de concrétiser l’orientation People/Planet du Groupe. La CFE-CGC s’attendait à voir l’entreprise favoriser le télétravail. Elle a rendu une pâle copie, sans conviction, ni innovation.

Pour la simplification, elle reste sur une architecture compliquée.

Nous avons proposé un quota d’heures mensuel en télétravail garantissant une souplesse dans son application. Nous n’avons pas été suivis. Les seules avancées sont 2 jours de télétravail en plus par mois, l’accès au télétravail pour les temps partiels et un accompagnement financier symbolique. L’entreprise aidera à l’équipement en matériel (50% des dépenses, plafond à 250 €) mais elle refuse d’aider les salariés sur leurs frais variables : chauffage, électricité, internet… Nous avions demandé un minimum de 2,5 €/jour, somme exonérée de charges sociales par l’URSSAF. La direction refuse, estimant que « le télétravail est forcément un choix du salarié et qu’il doit en assumer les conséquences » (y compris financières). Et pourtant, notre demande de prise en charge des frais durant la période Covid a été balayée, alors que le télétravail était imposé.

La CFE-CGC ressort désabusée de cette négociation mais nous maintiendrons nos demandes pour obtenir une meilleure flexibilité et une juste prise en charge.

Une réponse à “Télétravail : RDV manqué”

  1. Riko dit :

    Honteux…

    La position de l’entreprise est d’une tristesse.

    Digitalisation, industrie 4.0, Digital week et compagnie, autant de sujet « tech » alors que l’entreprise n’est pas capable de s’ouvrir au télétravail ?

    Ridicule. Pour la première fois depuis 10 ans, j’ai honte de mon entreprise.

    On nous vend du « people, profit, planet », mais ou sont les aspects people et planet dans cette décision.

    A la sortie (encore que…) d’une crise pandémique où l’efficacité et l’investissement des employés, notamment en teletravail, à été reconnus et loué, nous ratons le virage, sortie de piste direct.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.